Mon changement de vie : l’origine

Changement de vie

J’ai toujours eu plus ou moins l’habitude de déménager depuis mon enfance, puis pour mes études.  On peut dire que globalement j’ai grandi en région parisienne et globalement j’ai fait mes études à Lille.

Pour rejoindre le Chou, je suis partie à Rouen pendant 7 ans après mes études. C’est la première ville que j’ai choisie pour vivre de mes propres ailes en tant qu’adulte responsable et indépendant financièrement.

Nous y avons construit beaucoup de choses qui m’attachent à cette ville : nous avons acheté notre premier appartement, puis nous l’avons revendu pour en acheter un plus grand. La Tog est née, et a suivi Jacquot. Nous y avons donc fondé notre famille.

Rouen, c’est aussi la ville où j’ai eu mon premier job dans lequel je me suis beaucoup investie, parfois trop. Et puis nous y avons des amis très proches bien sur.

Est alors arrivé le moment de partir au Mans pour le job du Chou. Même si nous avions très envie de changement et de nouveaux défis, quitter tout ça n’était pas facile sentimentalement.

Deux challenges se sont alors présentés à moi :

1/ Arrêter de travailler et m’occuper à 100% de mes enfants.

Autant dire un virage à 180° qu’il fallait correctement négocier !

La vie de maman à 100%, c’est évidemment entretenir la maison, faire à manger TOUS les jours à CHAQUE repas et surtout tenir le rôle ingrat de celui qui donne des limites aux enfants, et est testé à LONGUEUR de journée pour TOUT.

Mais j’avais très envie de profiter de mes 2 loulous : les voir grandir, les voir s’éveiller et s’émerveiller des petites chose de la vie, être là à chacun de leur progrès et me dire que j’y suis peut être un peu pour quelque chose…

J’étais aussi très stressée par mon travail et je n’avais pas cette passion qui me donnait l’envie de me lever chaque matin avec enthousiasme comme peut l’avoir le Chou. L’idée de faire une pause dans ce domaine me plaisait aussi beaucoup.

2/ Le Mans

Nous ne connaissions absolument pas cette ville. Comme beaucoup, hormis les rillettes et les 24H, Le Mans ne nous évoquait pas grand chose.

Jamais je n’ai imaginé y vivre et il faut avouer que l’à priori n’était pas très positif : pas située géographiquement dans une région attirante, pas assez grande pour mener une vie culturelle ou commerciale intense comme Lille, Lyon, Marseille ou Bordeaux et pas spécialement connue pour sa douceur de vivre ou la sympathie de ses habitants.

C’était pour moi le plus grand de mes 2 challenges car je pense être une vraie citadine qui a besoin d’aimer sa ville et de pouvoir y faire plein de choses.

Sans connaître du tout, je dois donc avouer que je n’étais pas très objective au départ !

10 mois maintenant sont passés, bientôt 1 an. Un premier bilan semble possible…To be continued very soon !

12 réflexions sur “Mon changement de vie : l’origine

  1. Ruth dit :

    Il est tres touchant ton article Caroline !
    Bravo pour ce choix de vie ; joli challenge en famille !
    Merci pour ces mots et a tres vite pour le 1er bilan…!

  2. Marie dit :

    Importante et brave décision que d’arrêter de travailler, sans compter le traumatise majeur lié à ton dernier déménagement que tu as du surmonter: ton éloignement du magasin Ikea!!!

  3. Caroline dit :

    Merci Marie, mon éloignement de IKEA fait partie des points de mon bilan qui arrivera très vite sur le blog. Patience…!

  4. Pat dite mamipat dit :

    Bravo pour les babyllages et le rôle de maman qui est le plus beau des rôles…..longue vie au blog

  5. Wlad dit :

    J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour ceux qui comme vous, et autres expatriés italiens, savent si bien ce qu’ils veulent et ont suffisamment d’audace et de confiance en eux, pour mettre en oeuvre ce type de changement. Ce n’est pas donné à tout le monde et c’est le signe d’une très grande force de caractère.

    Je ne doute pas de ta capacité à faire de ce choix de vie une opportunité.

  6. poulattitude dit :

    merci pour ton petit mot sur Hellocoton 🙂
    je découvre donc tout juste ton blog ! Hâte de connaître ton bilan des presque 1 an sur Le Mans.
    C’est vrai que la ville n’a rien de très attirant mais en la connaissant bien, on trouve toujours à s’y occuper. Perso je ne serais pas contre aller voir ailleurs si j’y suis, mais mon âme soeur n’est pas prêt à habiter à plus de 15 km de chez ses parents.

  7. dominique dit :

    Ravie de vous lire Caroline ,de me souvenir des petits , des moments merveilleux passés ensemble ,des sorties au parc ,des coucou entres les portes ,de la gym ,de la sortie à la ferme ,des premiers pas ,des premiers mots et des sourires des enfants .
    Si vous venez à Rouen ,rendez moi visite !

    • Caroline dit :

      Merci Dominique de ces gentils mots, vraiment ça me touche beaucoup !! J’avoue qu’on ne revient que TRES peu à Rouen mais c’est promis si on vient on s’arrête chez vous ! Je vous espère en pleine forme, vous et vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *