Mon changement de vie : Le Mans

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour sur le bilan de Mon changement de vie

Cela fait maintenant 10 mois que nous nous sommes installés au Mans, bientôt 1 an… Je dois me rendre à l’évidence que le 1er bilan n’est pas si négatif, loin de là !

On fait la liste des avantages ? C’est parti :

– la situation géographique : située à 50 minutes en TGV de Paris, on s’améliore largement par rapport à Rouen.

Mais c’est aussi à 3h30 de la maison familiale en Bretagne, on se rapproche des grands parents en Région Parisienne de mon coté et à Bordeaux du coté du Chou.

Le Mans est aussi très bien desservie par le TGV pour la Bretagne, et directement pour l’aéroport de Roissy, pour Lyon, Marseille et Strasbourg via Massy.

Finalement, c’est un peu une plaque tournante de l’ouest de la France !

Et puis les copains ne viennent plus juste pour une journée, une soirée ou un repas maintenant : nous pouvons profiter d’eux un week-end complet.

– le climat : lorsque nous vivions en Normandie, j’avais l’habitude d’entendre que Le Havre était une ville particulière parce que, sous l’influence de la mer, il y fait beau au moins une fois par jour chaque jour. Bon, nous vivions à Rouen, ce n’était pas vraiment le cas !

Au Mans, figurez-vous qu’il n’y a pas la mer mais c’est la même chose : on y voit le ciel bleu au moins une fois dans la journée tous les jours ! Cela peut paraître dérisoire mais je crois vraiment que cela a une influence positive sur le moral et la forme des loulous et de moi.

– le cadre de vie : Le Mans est une petite ville, bien plus petite que ce que je m’étais imaginée. Elle est tellement connue pour les 24H et les rillettes qu’elle parait beaucoup plus grande qu’elle n’est. Lorsque l’on débarque avec ses 2 enfants, arriver dans une ville à taille humaine est rassurant. Je ne suis pas restée perdue bien longtemps et même si parfois je tourne encore en voiture autour de la rocade du Mans pour trouver mon chemin, c’est de plus en plus rare…

C’est petit mais tout (enfin presque, voir les petits défauts ci-après) y est : les grandes enseignes et aussi les moyennes, quelques petites boutiques sympas (c’est vrai qu’il pourrait y en avoir plus, mais il y en a quelques unes), le centre ville piéton. Tout est en plus accessible en 15 minutes maximum que ce soit en centre ville en vélo ou à pieds ou en périphérie en voiture. Je dois dire que je prends beaucoup moins ma voiture ici, surtout depuis que j’ai eu mon Wonderful vélo pour mon anniversaire !

Et enfin, il n’y a PAS d’embouteillages ici. C’est le paradis comparé à Rouen ! Je sais que je ne parle que des embouteillages de Rouen et que les parisiens sont déjà sur les dents en lisant la ligne du dessus…! Alors imaginez !

– la qualité de vie : les prix de l’immobilier au Mans sont très bas. Beaucoup plus que les villes dans lesquelles j’ai pu habiter : Rouen, Lille et c’est incomparable évidemment à la région parisienne. Nous avons donc la chance d’habiter pour la première fois dans une belle mancelle (maison typique du Mans) avec parquet, cheminées anciennes et surtout avec un beau jardin ! Et, citadine que je suis, nous avons trouvé cette perle en presque centre ville. L’espace que nous avons ici est vraiment agréable et profitable pour les enfants mais pour nous aussi. C’est un vrai atout que de vivre en « région » pour ce point.

– la gentillesse des gens : il y a 10 mois, je sortais d’une vie, il est vrai, un peu à 100 à l’heure. J’étais très pressée de tout et je me comportais un peu comme le bulldozer qui écrase tout sur son passage pour obtenir tout et tout de suite dans tous les domaines. L’administration, les courses, le médecin/pédiatre/ophtalmo, le boulot, le ménage étaient régulièrement passés au roulot compresseur. Peut être est-ce parce que j’ai plus le temps, parce que je suis moins stressée, mais je trouve que les gens sont serviables, arrangeants et gentils ici. Cela rend le quotidien beaucoup plus agréable je trouve !

Attention, le bulldozer que je suis restera toujours un peu en moi, j’en suis bien consciente…

Je pense que je pourrai trouver d’autres avantages encore. Au bout de 10 mois, ce sont les principaux qui me viennent, peut être qu’au bout d’un peu plus de temps, d’autres viendront comme une évidence, j’en suis certaine !

Parce qu’il y en a et qu’il faut en parler aussi, il y a quelques inconvénients au Mans :

– l’incivilité des automobilistes envers les piétons : je les trouve un peu lents au volant les automobilistes ici mais ça, c’est mon côté bulldozer qui ressort 😉 Par contre, je n’ai jamais eu aussi peur qu’ici en traversant la rue avec ou sans mes enfants ! J’ai l’impression que s’il n’y a pas un feu rouge pour les arrêter, aucune voiture ne vous laissera passer au Mans, soyez donc prudents.

– IKEA : aaaaaaahh il n’y a pas IKEA au Mans à mon grand désespoir… Je suis une fanatique d’IKEA et je suis malheureuse sans lui ! J’y remédie en allant à Tours, 100km du Mans. On me dit aussi que le projet est prévu pour 2017… C’est looong ! Je m’y fais en commandant à ma maman qui a un magasin à 20 minutes de chez elle en région parisienne toutes les petites choses dont j’ai besoin à chacun de ses passages, merci Maman !

Voilà un 1er bilan de mon changement de vie au Mans, positif, qu’en pensez-vous ?

A suivre très bientôt un 1er bilan de mon changement de vie, Maman à 100% !

3 réflexions sur “Mon changement de vie : Le Mans

  1. poulattitude dit :

    Lol pour Ikea 🙂
    Bon je vais regarder avec attention cette histoire de ciel bleu que je n’avais jamais remarquée !
    Pour les voitures je pense comme toi, vivement que les gens prennent plus leur vélo ou leurs jambes (quand je vois les files de voitures devant l’école. .. moi je fais tout à pued, bus ou tram.)
    Perso je trouve les gens assez froids au Mans. Difficile de faire de nouvelles connaissances. En tout cas c’est exacerbé à l’école de ma grande… et comme je ne bosse pas au Mans je fais peu de rencontres aussi !

  2. Caroline dit :

    C’est drôle je n’ai pas cette impression sur les gens Poulattitude. On m’avait dit la même chose que ton ressenti et je les trouve plutôt accessibles en fait. Je n’ai peut être pas encore assez de recul. Pour ce qui est des rencontres grâce à l’école ou au parc, j’en ai fait des supers ! Je le raconte très bientôt dans mon bilan de maman à 100% ! A très bientôt !

  3. luleMamoMans dit :

    Je plussoie pour la gentillesse c’est le point qui m’a frappée en tout 1er lieu ici! Et oui, on est un peu dans le temple de la bagnole (jamais vu autant de porsches/habitant à part dans certaines villes du 92), et les gentils piétons on parfois des suées. Et 2017, c’est pas si long! (sinon tu as Tours, Caen ou Rennes, l’embarras du choix!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *